What are you looking for?
La République En Marchemallow !

La République En Marchemallow !

Souvenez-vous des marshmallows de votre enfance plus connus en France sous le nom de guimauve.

Si l’on se réfère à Wikipédia, la guimauve « a une consistance spongieuse (…) et est naturellement d’un goût assez neutre et de couleur blanche mais est souvent aromatisée et colorée en teinte pastel dont les plus courantes sont rose, verte, bleue et jaune. »

« La République En Marchemallow », expression entendue l’autre matin dans un café de quartier, vient ainsi qualifier la future Assemblée Nationale qui sera composée d’une armée de députés qui nous évoqueraient davantage la guimauve que des bombecs fabuleux…

Des députés qui vont comme des éponges absorber les directives du Président qui leur a déjà fait signer un contrat de bonne conduite stipulant qu’ils devront être aux ordres, s’asseyant ainsi sur la sacro-sainte séparation du pouvoir législatif et exécutif.

Des députés sans saveur, qui ne seront plus les représentants de la Nation mais bien ceux d’un camp et même plus, ceux d’un homme, à qui il aura été demandé pour bon nombre d’entre eux de refuser le débat du 2nd tour avec leurs adversaires durant la campagne des législatives. Puisque l’on vous dit qu’il suffit d’avoir l’investiture « En Marche ! » pour gagner, à quoi bon de débattre devant le Peuple.

Des députés enfin dont on veut nous faire croire qu’ils sont plus blanc que blanc ; parce qu’ils représenteraient le renouveau alors que la très grande majorité d’entre eux provient du Parti Socialiste ; parce qu’ils seraient irréprochables alors que le début de ce quinquennat est marqué par les affaires Ferrand, de Sarnez et Bayrou.  D’ailleurs, qui dans ce Gouvernement peut-être juge de la moralisation de la vie politique ?

A Lyon, par exemple, qui peut croire un seul instant que Jean-Louis TOURAINE, 72 ans et élu depuis 1989, représente le renouveau ? Qui peut croire aussi qu’Anne BRUGNERA, présidente du Groupe Socialiste à la Métropole, n’est plus socialiste ? Et pourtant, l’un comme l’autre, ont de fortes chances d’être élus dimanche respectivement dans les 3e et 4e circonscription.

Depuis les Présidentielles, le rouleau compresseur Macron a tout emporté. Il faut d’ailleurs lui reconnaitre un certain talent bien aidé aussi par une presse qui donne l’impression d’une « Macronmania » en France alors qu’il n’a récolté que 24% des voix au 1er tour de la Présidentielle et 15% des inscrits au 1er tour des Législatives. Puisque l’on vous dit qu’Emmanuel MACRON marche sur l’eau, c’est que cela doit être vrai ma « petite dame » !

Et dire que cette même presse s’inquiète maintenant de la mainmise du nouveau Président sur ses prérogatives dont la première d’entre elles est d’informer.

Nul n’oserait s’aventurer dans les diners en ville à émettre la moindre critique sur le Président. Soutenir Emmanuel, c’est tellement tendance alors même que personne ne connait son programme.

Personne ne connait son programme car il n’y a pas eu de campagne ! Le 1er tour des Présidentielles a été exclusivement consacré à l’affaire Fillon, le 2nd tour au barrage à Marine Le Pen et pour les Législatives, il fallait donner une majorité au Président.

D’ailleurs, voir des candidats abonnés à des scores ridicules depuis de nombreuses élections et maintenant les voir être quasiment élus dès le 1er tour, parce qu’ils ont leur tête à côté de celle de leur champion, en deviendrait pathétique si on ne parlait pas de ceux qui vont composer la représentation nationale.

D’un autre côté, qu’avons-nous proposé durant cette campagne ?

A trop tergiverser sur le positionnement à avoir pour contrer la dynamique Macron, la Droite a oublié l’essentiel : le programme. Qui nous a entendu par exemple sur la hausse annoncée de la CSG qui va plomber les retraitées ? Personne.

Et puis, appeler à voter pour Emmanuel MACRON le soir du 1er tour dès 20h06 n’a pas été du meilleur effet sans parler du fait que certains de nos candidats se proclament Macron-compatible pour tenter de limiter la casse.

Le plus dur commence maintenant. Nous ne sommes pas là pour régler des comptes mais pour proposer.

Ceux qui veulent rejoindre En Marche n’ont qu’à y aller mais tout de suite. Nous ne devrons pas les juger, chacun est libre.

Ceux qui veulent au contraire participer comme moi à la rénovation de la Droite doivent prendre en compte les évolutions de la société.
Le Peuple de Droite existe toujours même si l’on veut nous faire croire le contraire. Nous devons par contre changer de logiciel, être ouvert d’esprit  et s’aventurer sur certaines thématiques, plus modernes, plus en phase avec notre temps.
Concernant les valeurs de Droite comme la famille et la Nation, nous devons une bonne fois pour toute les assumer pour ne pas avoir à courir derrière le Front National et n’avoir que cela à proposer car les Français attendent autre chose de nous.

Enfin, il y a ceux qui sont dans l’attente, ceux qui se mettront en marche puis feront demi-tour avant de repartir pour peut-être mieux revenir. Ceux-là risquent d’hypothéquer la rénovation de la Droite en oubliant le principe fondamental en politique : la clarté.

Sans aucun doute, nous vivons une période extrêmement intéressante, à la croisée des chemins.

Si Emmanuel MACRON rate son pari alors la révolte des Français profitera aux extrêmes si la Droite n’est pas capable d’ici là de se remettre en cause. D’où également la nécessité d’avoir une opposition forte à l’Assemblée.
Par contre si Emmanuel MACRON réussi, alors la Droite est condamnée à l’opposition pour un long moment. Cela voudra dire aussi que notre pays va mieux et si nous aimons la France, nous ne pouvons que l’espérer  malgré nos divergences.

Finalement, que nous soyons dans la majorité ou dans l’opposition, n’oublions pas qu’il y a deux choses plus importantes que tout : la France et sa conscience.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Michaelaffic On:
Nous sommes tous des enfants de Charlie Hebdo
2017-12-17 13:50:26
CharlesSlors On:
Nous sommes tous des enfants de Charlie Hebdo
2017-12-17 13:08:42
KennethEcoda On:
Nous sommes tous des enfants de Charlie Hebdo
2017-12-17 12:09:40