What are you looking for?
  • /
  • Politique
  • /
  • Déclassement de l’A6-A7, une affaire non classée !
Déclassement de l’A6-A7, une affaire non classée !
3 janvier 2017

Déclassement de l’A6-A7, une affaire non classée !

Quelques jours avant le passage à 2017, le décret de déclassement de l’A6-A7 a été publié dans le Journal Officiel, mettant fin à un suspens qui n’en était plus vraiment un depuis l’annonce faite par Gérard Collomb au printemps dernier.

Ce déclassement est une excellente décision, nous sommes tous d’accord sur ce point. Une autoroute en plein cœur de Lyon était effectivement une hérésie et bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

N’ayons pas peur de saluer ici le forcing du Sénateur-Maire de Lyon et Président de la Métropole auprès du Gouvernement qu’il n’épargne pourtant pas. Je ne suis pas socialiste mais il faut lui reconnaitre son abnégation sur ce sujet.

Passées ces éloges, la sinistre réalité ressurgit derrière une question toute simple : où va-t-on faire passer les véhicules ? Et c’est là que le bât blesse…

Quelques chiffres. Entre Pierre-Bénite et Limonest, ce sont en moyenne 115 000 véhicules/jour qui circulent dont 15 000 en transit. Où allons-nous donc faire passer précisément ces 15 000 véhicules ?

Depuis 15 ans qu’il est aux manettes, Gérard Collomb avait largement le temps de réfléchir à un projet clé en main. Force est de constater que rien n’a été préparé, ni même imaginé. On nous dit bien qu’un grand contournement se fera à l’Est ou qu’un autre verra le jour à l’Ouest, on nous dit surtout ce que l’on a envie de nous dire !

Plus sérieusement, chacun sait que le contournement à l’Ouest avec le COL ne se fera jamais non pas que ce ne soit pas faisable mais en l’absence de volonté politique, il est illusoire d’imaginer un quelconque tracé dans les Monts d’Or. Les mauvaises langues diront même que Gérard Collomb n’aurait pas intérêt à s’attirer les foudres des élus de ce territoire…

Le trafic passera donc à l’Est avec certitude. L’A46, qui relie Saint-Priest à hauteur de Manissieux jusqu’à Ternay au Nord de Vienne et qui est déjà plus que saturée, fait l’objet d’une étude pour passer de 2×2 voies à 2×3 voies. Cette option, qui sera très certainement choisie, comporte deux problèmes.

Le premier réside dans le fait que le passage à 2×3 voies ne se fera pas avant plusieurs années le temps que les études et les travaux se réalisent. Que fait-on d’ici là avec les 15 000 véhicules supplémentaires sachant que ces voies sont déjà saturées ? On condamne les habitants et les acteurs économiques de l’Est lyonnais à vivre un enfer ? Que Gérard Collomb vienne aux heures de pointe découvrir le bonheur des embouteillages !

Le deuxième problème est celui de l’anticipation. Nous savons que les 2×3 voies ne suffiront pas à plus ou moins grande échéance et qu’il serait judicieux d’imaginer dès maintenant de grandes infrastructures permettant ainsi à notre Métropole de ne plus subir l’asphyxie routière. Le prolongement de l’A432 à hauteur de Vienne est une option avancée crédible qu’il faut appuyer ainsi que l’Anneau des Sciences.

Depuis le printemps dernier, certains élus de la Métropole mais aussi des départements limitrophes (Isère, Ain, Nouveau Rhône) et de tous bords politiques, sont montés au créneau à travers l’association « Grand Est Métropole » pour défendre l’équilibre des territoires en demandant à Gérard Collomb d’ouvrir un vrai dialogue. Je pense notamment à Gilles Gascon, Maire de Saint-Priest ou à Paul Vidal, Président de la CCEL qui s’inscrivent dans une démarche constructive. Ce combat, bien que je sois élu de Lyon, je le partage.

La Métropole de Lyon, ce n’est pas uniquement la Presqu’île ou le quartier de la Part-Dieu.  Il n’est pas concevable de promouvoir la Métropole de Lyon à tout-va et de « se foutre » royalement de ce qui se passe de l’autre côté du périph !

Oui, il fallait supprimer le trafic de Perrache mais nous n’avons pas le droit de ne pas nous préoccuper des conséquences à venir pour les populations de l’Est lyonnais. Qu’un habitant de Perrache se félicite de ne plus voir sous ses fenêtres passer l’autoroute est évidemment compréhensible ; qu’un élu de Lyon s’en réjouisse également sans se soucier des conséquences n’est pas acceptable. La Métropole de Lyon, ce sont 59 communes et autant de richesses !

Encore une fois, si ce déclassement est une bonne chose, il est regrettable de ne pas avoir su mieux le préparer, mieux l’anticiper. Pourquoi ne pas avoir consulté en amont les élus concernés ? A ce jour, il n’y a aucune information précise concernant le coût, le tracé et le calendrier.

Ne ratons pas l’opportunité qui nous est offerte, ayons enfin une vision à 40-50 ans. Ne jouons pas « petit » comme pour les travaux du C3 du cours Lafayette où nous avons dépensé des dizaines de millions d’euros en sachant très bien comme l’a rappelé Pascal Blache, Maire du 6e arrondissement, que ce sera obsolète d’ici peu.

Monsieur Gérard Collomb, vous avez eu raison de dire que la publication du décret de déclassement de l’A6-A7 dans le Journal Officiel était un jour historique pour Lyon. A vous maintenant de ne pas rater ce rendez-vous. Le temps presse, il ne tient qu’à vous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un × 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Jufhlieunins On:
Bienvenue sur mon blog !
2017-08-22 07:57:25
Matthewshign On:
Bienvenue sur mon blog !
2017-08-22 04:40:18
MatGef On:
Bienvenue sur mon blog !
2017-08-21 22:42:19